Breu descripció

Eina de GESTIÓ INTEGRAL de la Consulta del Metge de Família.

Disposa de 4 apartats fonamentals:

1.- Kioskomed: resum pràctic i presentacions de les últimes entrades dels blocs docents de Medicina de Família.
2.- CAP WEB Formació: on en diferents apartats es treballen aspectes relacionats amb l'exploració física, tècniques, interpretació de proves, formació del professional, multitud de cercadors sobre MBE... etc.
3.- L´Escriptori Clínic: Una font d´actualització sanitària i indispensable pel dia a dia.
4.- La Consulta WEB: on tracta de temes d´informació i links d´interés. Cercador per pacients i familiars tractan de facilitar el empowerment de la persona.
El Metabuscador d´Informació Sanitària

El Metabuscador

Loading

dilluns, 1 de febrer de 2016

Llistat de 71 fàrmacs "més perillosos que útils" de la revista Prescrire 2015


La revista Prescrire publica, per tercer any consecutiu, un registre de "flagrants casos de medicaments més perillosos que útilscomercialitzat a França. 

La llista 2015 identifica 71 medicaments "més perjudicials que útils" i que hem de posar atenció i valorar la seva retirada del mercat.

Cancérologie
  • Le catumaxomab (Removab)
  • Le panitumumab (Vectibix)
  • La trabectédine (Yondelis)
  • Le vandétanib (Caprelsa)
  • La vinflunine (Javlor)
Cardiologie
  • L’aliskirène (Rasilez), un antihypertenseur inhibiteur de la rénine
  • Le fénofibrate (Lipanthyl ou autre), hypocholestérolémiant (anticholestérol)
  • Le bézafibrate (Befizal), hypocholestérolémiant
  • Le ciprofibrate (Lipanor ou autre), hypocholestérolémiant
  • L’ivabradine (Procoralan), un inhibiteur du courant cardiaque
  • Le nicorandil (Adancor ou autre), un vasodilatateur
  • L’olmésartan (Alteis, Olmetec et associations)
  • La trimétazidine (Vastarel ou autre), substance aux propriétés incertaines utilisée dans l’angor
(Voyez : Hypertension : quels médicaments choisir? (Prescrire, 2014))
Dermatologie, allergologie
  • Le tacrolimus dermique (Protopic), un immunodépresseur dans l’eczéma
    atopique
  • La méquitazine (Primalan), un antihistaminique H1 “sédatif” et “atropinique” dans les allergies
  • La prométhazine injectable (Phénergan), un antihistaminique H1 dans
    l’urticaire sévère
Diabétologie, nutrition
  • Les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase 4 (DPP-4, alias gliptines):
    • la linagliptine (Trajenta, Jentadueto)
    • la saxagliptine (Onglyza, Komboglyze)
    • la sitagliptine (Januvia, Xelevia, Janumet, Velmetia)
    • la vildagliptine (Galvus, Eucreas)
  • L’orlistat (Xenical ou autre)
(Voyez: Diabète de type 2 : le médicament à choisir selon Prescrire (2014)Mieux vaut éviter les médicaments Januvia, Xelevia, Galvus, Onglyza et d'autres (Prescrire, 2014).)
Douleur, Rhumatologie
Antalgie
  • Les coxibs :
    • le célécoxib (Celebrex)
    • l’étoricoxib (Arcoxia)
    • le parécoxib (Dynastat)
  • La floctafénine (Idarac)
  • Le kétoprofène en gel (Ketum gel ou autre)
  • Le piroxicam (Feldène ou autre)
Ostéoporose
  • Le dénosumab (Prolia)
  • Le strontium ranélate (Protelos)
Arthrose
  • La diacéréine (Art 50 ou autre)
  • La glucosamine (Voltaflex ou autre)
Divers
  • Le méthocarbamol (Lumirelax), myorelaxant
  • Le thiocolchicoside (Coltramyl ou autre), myorelaxant
  • La pégloticase (Krystexxa)
  • La quinine (Hexaquine, Okimus, Quinine vitamine C Grand)
  • La spécialité Colchimax (colchicine + poudre d’opium + tiémonium)
  • L’association dexaméthasone + salicylamide + salicylate d’hydroxyéthyle (Percutalgine)
  • L’association prednisolone + salicylate de dipropylène glycol (Cortisal)
Gastro-entérologie
  • La dompéridone (Motilium ou autre), neuroleptique, traitement des reflux gastro-œsophagiens
  • Le dropéridol (Droleptan), neuroleptique, traitement des reflux gastro-œsophagiens
  • Le prucalopride (Resolor), apparenté aux neuroleptiques, traitement de la constipation chronique
Gynécologie, endocrinologie
  • La tibolone (Livial), stéroïde de synthèse dans le traitement hormonal substitutif de la ménopause
Hématologie
  • Le fer dextran (Ferrisat)
Infectiologie
  • La moxifloxacine (Izilox), antibiotique
  • La télithromycine (Ketek), antibiotique
Neurologie
Maladie d’Alzheimer
  • Le donépézil (Aricept ou autre)
  • La galantamine (Reminyl ou autre)
  • La rivastigmine (Exelon ou autre)
  • La mémantine (Ebixa ou autre)
Sclérose en plaques
  • Le natalizumab (Tysabri)
  • Le tériflunomide (Aubagio)
(Voyez : SEP : éviter le natalizumab et l'alemtuzumab (Lemtrada), conseille Prescrire (2014))
Migraine
  • La flunarizine (Sibelium), neuroleptique
  • L’oxétorone (Nocertone), neuroleptique
(Voyez: Migraine: quels médicaments privilégier pour prévenir les crises (Prescrire, 2014))
Maladie de Parkinson
  • La tolcapone (Tasmar)
Pneumologie, ORL
  • L’éphédrine, décongestionnant vasoconstricteur
  • La naphazoline, décongestionnant vasoconstricteur
  • L’oxymétazoline, décongestionnant vasoconstricteur
  • La pseudoéphédrine, décongestionnant vasoconstricteur
  • Le tuaminoheptane, décongestionnant vasoconstricteur
  • La pholcodine, opioïde utilisé dans le traitement symptomatique de la toux
  • Le tixocortol (Thiovalone), corticoïde autorisé dans les maux de gorge
Psychiatrie, dépendances
Antidépresseurs
  • L’agomélatine (Valdoxan)
  • La duloxétine (Cymbalta)
  • Le milnacipran (Ixel ou autre)
  • La venlafaxine (Effexor LP ou autre)
  • La tianeptine (Stablon)
Autres psychotropes
  • L’asénapine (Sycrest), neuroleptique, traitement du trouble bipolaire
  • La dapoxétine (Priligy), éjaculation précoce
  • L’étifoxine (Stresam), traitement de l’anxiété
Sevrage tabagique
  • La bupropione (Zyban)
  • La varénicline (Champix)
Des médicaments ne figurent pas dans cette liste malgré certains effets secondaires indésirables plus importants que d'autres médicaments disponibles car une synthèse est actuellement en préparation. Il s'agit :
  • du diclofénac et de l’acéclofénac ;
  • des antidépresseurs citalopram (Seropram ou autre) et escitalopram (Seroplex ou autre).
Dans un document PDF en accès librePrescrire précise, pour chacun de ces médicaments, les raisons de l'évaluation négative (le niveau d'efficacité et les risques d'effets secondaires dangereux) ainsi que les alternatives préférables.

(1) Il s'agit de médicaments qui sont dans l'une des situations suivantes:
  • ils sont actifs (efficaces) mais exposent à des risques disproportionnés par rapport aux bénéfices;
  • ils sont anciens et dépassés car d'autres ont une balance bénéfices-risques plus favorable;
  • ils sont récents et leur balance bénéfices-risques est moins favorable que des médicaments plus anciens;
  • leur efficacité n'est pas prouvée au-delà d'un effet placebo, et ils exposent à des effets indésirables graves.
(2) Il s'agit de l’omalizumab (Xolair) dans l’urticaire et de la pirfénidone (Esbriet) dans la fibrose pulmonaire idiopathique.

(3) Ont été ajoutés à la liste de 2014 : le natalizumab (Tysabri) dans la sclérose en plaques et l’olmésartan (Alteis, Olmetec et associations), un antihypertenseur ainsi que deux nouveaux médicaments : la pégloticase (Krystexxa) dans les crises de goutte sévères et le tériflunomide (Aubagio) dans la sclérose en plaques.